Unikname prépare la vente de son Token $UNIK !

Unikname Quorum – Le vote décentralisé

14 septembre 2021 | Actualité

Juliette Mégret

Unikname Quorum - Le vote décentralisé

Le vote décentralisé

Une nouvelle manière de voter à la fois simple – sécurisée – confidentielle et innovante

Une entreprise peut souhaiter consulter ses collaborateurs, clients ou partenaires pour de multiples raisons, en les sollicitant lors de son assemblée générale, pour obtenir d’eux un retour sur un événement donné ou pour n’importe quel autre type de prise de décision collective.

Elle doit alors choisir un processus de vote efficace parmi le vote traditionnel ou des mécanismes de vote électronique existant.

Unikname propose un nouveau type de vote électronique décentralisé complètement sécurisé, 100% confidentiel et très facile d’utilisation. Grâce à la technologie de la blockchain Unikname Network et aux propriétés de vérifiabilité de ses service providers, Unikname Quorum permet d’atteindre un haut niveau de confiance.

Unikname Quorum

Introduction aux systèmes de vote

Le vote traditionnel

Le vote traditionnel, sous forme de bulletin papier, est simple dans la théorie, mais compliqué et coûteux dans son organisation.

Pour mettre en place un tel processus, les participants doivent se déplacer, et pour qu’il y ait suffisamment de confiance dans ce scrutin, un certain nombre d’observateurs doivent surveiller le déroulement des différentes étapes. L’expérience de vote est alors fastidieuse pour les votants.

De son côté, l’organisation doit mobiliser un nombre important de personnel afin d’assurer le bon déroulement du scrutin. Les bulletins doivent être préparés et distribués en amont et l’accès au scrutin doit être contrôlé. À la clôture du vote, l’organisation doit encore s’atteler aux étapes de dépouillement et de publication des résultats, le tout sous la surveillance d’observateurs, garants de la conformité du processus.

Le temps du dépouillement est proportionnel au nombre de votants et/ou au nombre de personnel participant au dépouillement. Il y a donc un délai non négligeable entre la clôture du scrutin et la publication des résultats.

Une telle organisation permet de garantir un haut niveau de transparence et de confidentialité mais elle est très coûteuse pour une entreprise.

Le vote électronique

Depuis une vingtaine d’années, de nombreux algorithmes et protocoles de vote électronique ont fait leur apparition, promettant de réduire les coûts et les délais. Cependant, il existe des réticences à déployer ces solutions en raison de problèmes de confiance. Depuis leur première mise en place au début des années 1990 en Belgique, beaucoup de failles de sécurité ont été remontées, notamment sur le non-respect de la confidentialité des votes, ou de l’aspect invérifiable des résultats.

Si certains organismes ou même certains pays (comme l’Estonie) utilisent fréquemment des systèmes de vote électronique, ces processus ne font toujours pas consensus.

Pour le cas du vote en entreprise, en plus de la problématique de la confiance et de la sécurité, les professionnels font face à un obstacle supplémentaire : la multiplicité de plateformes. Utiliser une plateforme dédiée au vote électronique oblige ses utilisateurs à prendre en main une énième application, à gérer un énième identifiant, à s’authentifier selon un processus spécifique… Finalement ce qui est gagné en temps est perdu en complexité.

L’idéal serait donc une solution pleinement intégrée dans le système d’informations de l’entreprise, fortement sécurisée et respectueuse de la vie privée de ses utilisateurs. Ne serait-ce pas là toutes les valeurs de la Plateforme SSI Unikname 😉 ?

Le vote décentralisé avec Unikname Quorum

L’organisation d’un vote traditionnel repose sur quatre acteurs ou entités principales : le commissaire chargé de déclarer le scrutin et de constituer la liste électorale, les assesseurs responsables de l’administration du déroulement, l’urne permettant l’anonymisation des bulletins et les décompteurs organisant le dépouillement. Il y a également des observateurs invités à vérifier que chacun remplit bien son rôle.

Sur Unikname Network, ces différents rôles de commissaire, d’administrateur, de service d’anonymisation et de dépouilleur sont tenus par des service providers dédiés. Les Service Providers sont des petits programmes développés par la société Unikname ou ses partenaires s’exécutant sur le réseau Unikname Network. Ces programmes sont open-source, ce qui permet à n’importe qui de devenir observateur d’un vote en vérifiant que les service providers remplissent correctement leurs missions. Ils sont représentés sur le réseau par leur propre UniknameID, l’identifiant décentralisé Unikname, qui leur permet de signer des opérations, de s’authentifier ou encore d’enregistrer des transactions dans la blockchain.

Vote décentralisé

Le commissaire, l’administrateur, le service d’anonymisation et de dépouilleur interviennent chacun leur tour dans les différentes étapes du vote pour garantir les exigences suivantes :

=

L’Exactitude – Un vote ne peut pas être modifié, supprimé, ni fabriqué artificiellement

=

La Vérifiabilité – Les votants peuvent vérifier que leur vote est comptabilisé

=

La Confidentialité – Personne qui ne peut pas connaître le vote d’un participant

=

L’Exclusivité – Seuls les membres de la liste électorale peuvent voter et ils ne le peuvent qu’une seule fois

=

La Non interférence – Aucun résultat ne peut être publié avant la fin du scrutin

Le déroulement du vote

Le vote décentralisé avec Unikname Quorum s’organise en trois étapes : l’enregistrement, le processus de vote et le dépouillement. À chacune de ces étapes, des informations permettant la transparence du scrutin et la vérification des exigences ci-dessus sont écrites dans la blockchain par les Service Providers. Des SSI credits sont échangés entre les différentes parties pour permettre l’accès aux différents services de la Plateforme SSI Unikname, comme par exemple les services d’écritures.

L’enregistrement

L’organisateur du scrutin contacte le commissaire pour préparer avec lui la liste électorale et les conditions de vote en échange de SSI credits. L’ensemble des crédits sont envoyés au commissaire qui va se charger de les répartir parmi les Service Providers concernés. Ainsi les participants pourront interagir avec eux sans avoir à manipuler de SSI credits.

Les informations seront écrites anonymement dans la blockchain par le commissaire et sous le contrôle de l’organisateur. Ainsi, les règles ne pourront pas être modifiées par la suite.

Organisation du vote
L’organisateur prend ensuite contact avec les participants pour les inviter à participer au scrutin.

Le processus de vote

Pour voter, les participants vont d’abord s’authentifier auprès de l’administrateur pour que celui-ci vérifie qu’ils sont bien inscrits sur la liste électorale et qu’ils n’ont pas encore voté. Grâce à des mécanismes d’anonymisation, cette vérification peut se faire sans que les votants n’aient à partager leur UniknameID avec l’administrateur.

Processus du vote

Une fois les vérifications effectuées, l’administrateur signe une autorisation qui permet aux participants d’envoyer leur bulletin au service d’anonymisation. Ce dernier enregistre alors une transaction de vote, sous le contrôle du votant, pour prouver que ce dernier a bien participé au scrutin. Ensuite, le service d’anonymisation applique des algorithmes permettant de casser les liens entre un participant et son vote, puis conserve tous les bulletins jusqu’à la clôture du scrutin.

Transaction de vote

Naturellement, le vote d’un participant est chiffré localement directement dans son appareil et les échanges entre les différentes parties se font sous un protocole de type end-to-end encryption. À partir du moment où le bulletin a quitté l’appareil du votant, aucune entité n’a la possibilité d’en connaître le contenu avant le dépouillement.

Le décompte des votes et la publication des résultats

Lorsque le scrutin touche à sa fin, le dépouilleur reçoit l’ensemble des bulletins anonymisés. Il est le seul Service Provider capable de les déchiffrer, mais il n’est pas capable de faire de lien entre les votes et les votants.

Publication des résultats de vote

Il va alors construire un arbre de Merkle dont les feuilles sont l’ensemble des votes, ce qui permet à chaque participant de vérifier que son vote est comptabilisé. Le résultat publié est incontestable. La racine de l’arbre est écrite par le dépouilleur dans la blockchain Unikname Network afin de garder une trace du résultat et pour que l’issue du vote ne puisse pas être modifiée par la suite.

Un système de vote intégré

Comme pour les autres modules Unikname, Unikname Quorum est conçu pour s’intégrer facilement dans le système d’information d’une entreprise, via une application dédiée ou directement dans un processus déjà déployé.
Pour mettre en place un système de vote, organisateurs et participants n’ont besoin que de leur UniknameID, le même leur permettant aussi de s’authentifier ou d’échanger des données sensibles.

Grâce à son architecture décentralisée, Unikname Quorum est une solution de vote avec une haute disponibilité, peu coûteuse et aussi facile à déployer qu’à utiliser. Les professionnels peuvent se re-concentrer sur le contenu de leurs assemblées générales ou l’organisation des événements à évaluer, l’organisation des scrutins devient une formalité.

Besoin d’une démo ?

Rencontrez les équipes Unikname pour échanger autour de votre projet d’innovation !