Unikname C.A.R.E™ , un protocole pour réussir le déconfinement

23 avril 2020 | Actualité, Astuces, Covid 19, Cybersécurité, Identité numérique

Charlène Demaret

Les chiffres récemment dévoilés par l’Institut Pasteur, Santé Publique France et l’Inserm le 21 avril 2020 faisaient état de seulement 5,7% de la population française contaminée par le coronavirus, un taux très éloigné des 60% à 70% nécessaires pour que l’immunité collective enraye d’elle-même l’épidémie.

Il est désormais acquis que pour endiguer l’apparition de nouvelles vagues de contaminations suite au déconfinement, les Etats doivent mettre en place de vastes campagnes de dépistage et doivent isoler les personnes atteintes du Covid-19 pour éviter que celles-ci ne contaminent leur entourage.

Ne donner accès à l’espace public, aux transports collectifs et aux espaces de travail qu’aux seules personnes non contagieuses représente un double défi. Tout d’abord un défi technique pour garantir la sécurité de cette donnée de santé, mais aussi du fait des fortes implications en termes de libertés publiques. La clé du succès d’une telle opération à l’échelle d’un pays sera de proposer une solution qui assure à la fois un anonymat total pour l’ensemble des personnes dépistées, mais aussi une confidentialité et une sécurité des données sans faille.

Les activistes, à l’image de Tristan Nitot, pointent le danger de sacrifier les libertés individuelles même à titre temporaire, le temps de l’épidémie. Les polémiques qui ont entouré le projet d’application mobile StopCovid montrent combien le sujet est sensible dans la société civile. Le danger potentiel du stockage des résultats des tests dans des bases de données centralisées doit pousser les Etats vers des approches plus innovantes.

Un protocole complet pour garantir l’anonymat des tests

Il s’agit d’un véritable défi technique sachant qu’il faut qu’à aucun moment on puisse établir le lien entre le patient et le résultat du test ou du diagnostic à chaque maillon du processus de test, du prélèvement à la publication des résultats.

Les experts en cryptographie et anonymisation des données de l’équipe de Unikname qui ont conçu le protocole Unikname C.A.R.Eont choisi d‘utiliser leur blockchain uns.network dédiée à la gestion d’identifiants universels anonymes et inviolables initialement et développée pour la solution d’authentification Unikname Connect. Solution qui vient par ailleurs de recevoir le 1er prix du think tank INNOCHERCHE en cybersécurité.

Cette approche va permettre à chaque citoyen de pouvoir télécharger les résultats de son test Covid-19 sur son smartphone sans jamais devoir dévoiler son identité véritable. Celui-ci n’aura pas à donner de numéro de sécurité sociale, de numéro de carte d’identité, ni même son nom/prénom. Les résultats des tests sont stockés par les laboratoires d’analyses de manière totalement anonyme sur une blockchain semi-publique et c’est dans cette blockchain que l’application installée sur le téléphone du citoyen va pouvoir retrouver ses résultats d’analyse via son identifiant universel anonyme. Le patient est le seul à connaître cet identifiant, son @Unikname.

Cette approche va permettre à chaque citoyen de pouvoir télécharger les résultats de son test Covid-19 sur son smartphone sans jamais devoir dévoiler son identité véritable.

C’est uniquement lorsque le citoyen doit volontairement présenter son résultat pour accéder à un lieu ou un service réservé uniquement aux personnes non porteuses du SARS-CoV-2 comme un EHPAD, ou encore lors de l’embarquement pour un vol commercial, que le lien entre le résultat du test et une pièce d’identité est réalisé sur l’écran du smartphone grace à l’App my.unikname.app.

L’application elle-même est fortement sécurisée et la cryptographie empêchera toute personne autre que le propriétaire du téléphone d’accéder à cette donnée, en cas de perte ou de vol du smartphone, par exemple.

En pratique, le rôle des laboratoires d’analyses sera clé dans le dispositif Unikname C.A.R.E™. La personne chargée du prélèvement s’assurera de l’identité du patient au moment du test, ce qu’elle fait déjà pour des prélèvements sanguins par exemple. Mais celle-ci ne va pas consigner l’ identité de la personne, mais générer un identifiant de prélèvement totalement anonyme, son @unikname CARE ID. Ce dernier permettra par la suite au patient de retrouver le résultat de son test. De son côté, le laboratoire n’a pas accès à cet @unikname : il n’obtient de son application my.unikname.app qu’un QR Code que la personne chargée du test va coller sur le prélèvement lui-même. Ensuite, le laboratoire va publier les résultats des tests sur la blockchain dédiée uns.network via une API ou une application dédiée.

L’ensemble de la collectivité pourra alors avoir accès en temps réel au données anonymisées quant au niveau d’immunité collective, par ville, département, région, et ainsi permettre à la Santé Publique de pouvoir prendre des décisions pour la protection de la population.

Tous les professionnels de santé pourront également utiliser ces données pour développer de nouveaux produits et services, adapter l‘organisation des aides et supports… Et chaque citoyen pourra avoir accès en toute transparence aux résultats de sa contribution en rendant visible cet ennemie jusque là resté invisible.

Et pour aller plus loin le protocole permet aussi de partager des informations utiles comme la detection de symptomes, ou des données d’auto-médication, dans une démarche citoyenne.

Une gouvernance partagée par 23 acteurs pour garantir l’indépendance du dispositif

Le socle technologique sur lequel s’appuie le protocole Unikname C.A.R.E™ met en oeuvre la blockchain uns.network, à l’origine des solutions de respect de la vie privée Unikname. La blockchain uns.network a elle même été développée sur la base de la blockchain française ARK.IO avec laquelle Unikname a noué un partenariat.

Cette blockchain est de type semi-publique et s’appuie sur un principe de validations par des délégués élus (DPOS). Cette approche n’implique pas de minage à grande échelle à l’image de la blockchain Bitcoin et il ne faut pas mobiliser une grande puissance de calcul pour intégrer des données à cette blockchain comme c’est le cas pour le Bitcoin. Cette approche permet d’éliminer toutes questions liées à l’empreinte énergétique d’une telle solution.

De même, toutes les garanties ont été prises quant à la gouvernance de cette blockchain afin de s’assurer que celle-ci ne puisse passer sous le contrôle d’un acteur ou d’un petit groupe d’acteurs qui voudraient en changer les règles de fonctionnement.

Le dispositif imaginé par Unikname répartit cette gouvernance entre 23 acteurs répartis dans 3 collèges. Il s’agit de 10 organisations et entreprises, dont l’Union européenne pourra faire partie, de 10 personnalités engagées dans le domaine de la défense des libertés individuelles et enfin de 3 acteurs communautaires représentés à terme par la fondation dédiée à la gouvernance du réseau.

Des organisations institutionnelles telles que l’OMS, des laboratoires ou des organisations étatiques pourront opérer un nœud de la blockchain uns.network et y apporter leur contribution technique et surtout des garanties quant à la sécurisation et à la résilience du réseau, sans toutefois pouvoir en prendre le contrôle.

La technologie par nature décentralisée de la blockchain permettra une montée en charge rapide et l’absorbtion de millions de nouveaux utilisateurs et de données de dépistage au fur et à mesure que la campagne de testing prendra de l’essor en France. La solution pourra également être applicable dans d’autres pays d’Europe

La blockchain uns.network sera opérationnelle le 4 mai prochain

En test depuis plus de 6 mois, cette blockchain sera officiellement lancée le 4 mai 2020, conformément à la roadmap initiale établie par Unikname. Ce protocole s’appuie sur 24 mois de R&D qui ont portées sur les problématiques de protection des données personnelles et sur des projets pilotes et réalisés avec plusieurs acteurs parmi lesquels on trouve des banques et des compagnies d’assurances santé.

Parmi les atouts de Unikname C.A.R.E™ on trouve :

  • No Tracking : l’impossibilité de réaliser un tracking des citoyens
  • Transparence anonyme : mise à disposition des données de l’épidémie totalement anonymisées, inviolables et transaprente via la blockchain
  • Open Data : des données à accès libre, et en temps réel, pour la communauté scientifique mais aussi les institutions de santé publique, les professionels, les citoyens eux mêmes
  • Scalabilité : une architecture décentralisée qui rend la solution exploitable à l’échelle de l’Europe
  • Adoption facilitée grâce aux laboratoires d’analyses vont pouvoir expliquer le mécanisme aux patients au moment du test
  • Démarche citoyenne ou le citoyen apporte sa contribution à toute la Société, avec la responsabilité, car c’est lui et lui seul qui possède la clé d’accès au résultat du test, de pouvoir présenter ses résultats à la demande de son médecin ou de l’autorité publique

Unikname C.A.R.E™ est une opportunité unique quant à l’adoption massive d’une blockchain pour une autre application que la cryptomonnaie. Ce protocole pourra tout à fait être décliné à d’autres tests de contamination et l’utilisateur pourra librement utiliser son @unikname, en tant qu’identifiant universel anonyme. Il pourra le réutiliser librement pour accéder de manière sécurisée et confidentielle à toute plateforme Internet ou mobile ne demandant pas l’identité de l’internaute.

Unikname C.A.R.E™ est l’acronyme de Citizen.Anonymous.Reporting.Epidemic

Nous lançons aujourd’hui un appel à compétences pour que tous les acteurs potentiels du déconfinement constituent avec nous une taskforcepour que le protocole Unikname C.A.R.E™ soit opérationnel très rapidement. Les laboratoires d’analyses, éditeurs et distributeurs de logiciels de santé, spécialistes du traitement des données de santé et professionnels de la santé publique, organismes de recherche, sont invités à nous rejoindre ou échanger sur le projet via le forum de discussions Unikname C.A.R.E™ dédié que nous venons de mettre en ligne pour eux.

Découvrez le projet Unikname Care For Travel !